AccueilDepuis le 1er juin, tous les emballages se trient !

Depuis le 1er juin, tous les emballages se trient !

Depuis le mercredi 1er juin, Quimper Communauté a fait évoluer les consignes de tri sur les huit communes de l’agglomération pour simplifier la vie des usagers.Depuis le mercredi 1er juin, Quimper Communauté a fait évoluer les consignes de tri sur les huit communes de l’agglomération pour simplifier la vie des usagers.

Jusqu’à présent, on ne pouvait déposer que les flacons plastique dans les sacs ou bac jaunes aux côtés des emballages métalliques, cartons et papiers.

Dorénavant, tous les emballages peuvent être ajoutés :

  • films, barquettes,
  • pots de yaourt,
  • pots de crème,
  • boîtes alimentaires, blisters,
  • sacs plastiques,
  • contenants de salle de bain, etc.

Les emballages, qui jusqu’à présent étaient incinérés, vont maintenant être triés et valorisés à travers les différentes filières de recyclage. Tous les emballages se trient.

Une véritable simplification du geste de tri !


La collecte ne change pas

La collecte des déchets n’est pas modifiée. La campagne de distribution des rouleaux de sacs jaunes non plus : elle va débuter comme tous les ans en juin et se terminera en juillet. Alors, surveillez votre boîte à lettres !

Les services techniques de Quimper Communauté étudient uniquement la possibilité de fournir un peu plus de sacs ou d’augmenter leur capacité, qui est actuellement de 50 litres. Il existe cependant quelques astuces pour faire en sorte que bouteilles et cartons ne prennent pas trop de place.

Toutes les semaines, les camions collectent les déchets recyclables et les acheminent vers le centre de transfert de Kergonan, attenant à la déchèterie de Quimper Est.

Une fois conditionnés en caisson de 40 m3, ils sont transférés au centre de tri, Écotri, situé zone de Kerambris, à Saint-Evarzec.

Trier bien, trier mieux

Pour gagner de la place dans vos sacs jaunes, pensez à aplatir les bouteilles en plastiques, les briques alimentaires et les cartons.

Pas la peine de laver à grande eau vos boîtes de conserve et autres emballages. Ils doivent simplement être vidés de leur contenu. N’oubliez pas que l’eau consommée doit ensuite être traitée.

N’imbriquez pas les emballages ou les contenants les uns dans les autres. Cela fausse le tri effectué ensuite par les machines ou le personnel.

Vous pouvez aussi réduire à la source le nombre de déchets : en évitant les produits suremballés et ceux à usage unique.

Le tri en chiffres

  • Tonnage collecté de sacs et bacs jaunes : 2 800 tonnes/an de sacs et bacs jaunes et 950 tonnes/an en tri-points (colonnes d’apport volontaire).
  • L’objectif de l’extension des consignes de tri est d’arriver à collecter 1 à 2 kg/an/habitant d’emballages supplémentaires.
  • Le verre est exclusivement collecté en colonnes, il représente 2 850 tonnes/an.
  • Nombre de tournées effectuées pour le tri sélectif sur le territoire de l’agglomération : 27, réparties du lundi au samedi.
  • Les tournées de collectes sélectives sont effectuées en bennes bicompartimentées : un compartiment pour les ordures ménagères et l’autre pour le tri sélectif.
  • Coût pour la collectivité de la distribution des rouleaux de sacs jaunes : 120 000 € TTC en 2015.


Une question sur le tri ?

Les ambassadeurs du tri de Quimper Communauté sont là ! Leur rôle est de sensibiliser et d’expliquer aux usagers la nécessité du tri sélectif.

Ils interviennent également dans les écoles de l’agglomération pour des animations auprès des plus jeunes.

Dossier complet à retrouver dans Le Mag+ Agglo n°64 de mai-juin disponible ici

En Bref :

RSS

... : ...